Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favorisEnvoyer cette page à un amiImprimer ce document.

Historique du CIAS

En 2004, les élus d’Agglopolys se sont emparés de la compétence "Action sociale", en la déclarant d’intérêt communautaire.

 

Créé le 1er janvier 2005, le Centre Intercommunal d’Action Sociale (CIAS) du Blaisois est l’un des plus importants de France, adossé à une communauté d’agglomération. Il gère l’ensemble de l’action sociale sur le territoire, les CCAS ayant été dissous.

 

Le Conseil de Développement Social, également créé en 2005, était consulté sur les grandes orientations des actions de prévention et de développement social conduites par le CIAS. Il permettait à chaque commune du territoire d’être partie prenante de l’action sociale de proximité.

 

Aujourd'hui, la Commission Solidarités et Innovation sociale remplace le Conseil de Développement Social. Installée en mars 2012 dans le cadre de l'agrandissement du territoire d'Agglopolys, elle est composée d'un représentant de chacune des 48 communes.

 

Ancien logo du CCAS de BloisVoir l'image en grand Ancien logo du CCAS de Blois

 

 

Logo du CIAS du BlaisoisVoir l'image en grand Logo du CIAS du Blaisois

 

 

En 2008, de nouveaux services initiés par la Communauté d’Agglomération ont vu le jour sur la commune de Vineuil : le centre social La Chrysalide, un espace ouvert « Snoezelen » et un Accueil de jour pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

 

L’Analyse des Besoins Sociaux réalisée en 2010, et qui sera dorénavant actualisée chaque année, permettra aux élus d’ajuster la politique sociale du territoire en fonction des besoins émergents de la population.

 

Le pôle Solidarités Agglopolys, créé en 2010, permet désormais aux élus des communes de l’agglomération de Blois de s’approprier l’outil CIAS en communiquant lors de rendez-vous et de réunions sur les nombreuses actions menées par les différents services.

 

Et demain ?

 

Le Préfet du Loir-et-Cher, conformément aux directives gouvernementales, a proposé un schéma de coopération intercommunale. Celui-ci a été discuté au sein d'une commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) où les collectivités ont pu faire part de leurs observations et propositions.

 

Pour Agglopolys, cela a conduit, au 1er janvier 2012, à une fusion avec la Communauté de communes de Beauce-Val-de-Cisse et les 2 communes de Rilly-sur-Loire et Chaumont-sur-Loire, issues de la Communauté de communes du Cher à La Loire.

 

Le territoire d'Agglopolys et du CIAS du Blaisois est donc passé de 26 à 48 communes et à une population de 107 000 habitants.